Techniques de manutention

  • Post author:

Maîtrisez les différentes techniques de manutention des personnes en vous appuyant sur les principes de sécurité et d’économie d’effort :


• Pour économiser vos efforts et travailler en sécurité, il faut à la fois :
organiser et simplifier les manutentions, utiliser les techniques gestuelles appropriées, utiliser les aides techniques mises à disposition (ou les demander).


• Avant toute manutention, prenez un instant pour réfléchir et vous organiser au mieux, c’est-à-dire de la façon la plus simple. Se laisser entraîner par l’urgence, répondre à la demande de façon impulsive sans réfléchir à la meilleure façon de s’y prendre, c’est souvent courir beaucoup plus de risques. Ce conseil simple vaut pour toutes les manutentions, mais particulièrement lorsque plusieurs opérations s’enchaînent.
Par exemple :
une personne alitée souhaite être accompagnée aux toilettes au moment
où vous allez lui servir son repas… au retour des toilettes, vous l’installez
dans le fauteuil, économisant ainsi un transfert, une personne alitée préfère s’asseoir pour regarder la télévision… vous l’installez dans le fauteuil et vous en profitez pour changer les draps.
• En règle générale, posez-vous quelques questions avant d’agir:
À quoi sert cette manutention, quel est son intérêt (pour le patient et pour
vous) ? Qu’allez-vous faire après ? Comment cette manutention s’insère-t-elle dans la succession de vos activités ? Quel est le degré d’autonomie du patient, que peut-il faire seul, comment peut-il participer ?
Quels sont les gestes que vous devez éviter, parce qu’ils peuvent vous faire
mal ? Devez-vous demander l’aide d’une autre personne ? Quel matériel avez-vous à disposition pour vous aider ?


• Mieux vous vous organiserez, plus vous serez physiquement et mentalement disponible et efficace.

Techniques de manutention


• La majorité des manutentions de personnes peut se résumer à trois
situations :


1. du lit au lit : aider une personne alitée à changer de position (pour son confort, pour recevoir un soin, pour refaire le lit pour faire la toilette, utiliser le bassin, pour passer au brancard…),

2. du lit au fauteuil : aider une personne à passer du lit au fauteuil et inversement (pour prendre les repas, regarder la télévision, lire, recevoir des visiteurs,
se lever et se recoucher…),

3. du fauteuil à la fenêtre : accompagner la personne dans ses déplacements (pour aller aux toilettes, prendre
une douche, se promener…).
Souvent, ces situations de base se succèdent et vous devez enchaîner plusieurs techniques de manutention.
C’est pourquoi, avant d’agir, il est préférable de décomposer l’ensemble des actions à accomplir en situations simples, pour s’organiser au mieux et s’y prendre de la façon la plus sûre.

Les techniques de manutention s’adaptent également lorsque le salarié souhaite porter, tirer, pousser, déplacer une charge.

Le salarié REFUSE d’avoir mal au dos. Les TMS sont les troubles qui touchent l’appareil locomoteur (les articulations, les muscles, les tendons, les ligaments etc.. Il faut décomposer les différentes phases qui permettent de limiter ou réduire les efforts afin de préserver sa santé. Idéalement pour démontrer une technique de manutention, il convient d’évaluer et de se rapprocher de la charge. D’autres éléments comme utiliser la force des cuisses, favoriser le balancement de la charge etc…

Des formations sont mises en place sur le site de l’INRS comme le PRAP ou la formation APS ASD.

guest
0 Commentaires
Feedback en ligne
Voir tous les commentaires